REPONSES AUX POLEMIQUES CONCERNANT LE SENAT

Commentaires

14 commentaire(s) publié(s)
salaire de 11000 e a diviser

salaire de 11000 e a diviser par deux. fiche de paie nous allons dire de 5500e,avec un abattement de 1500e on ne sait pourquoi, et le reste toujours pour le sénateur, en compte a la banque du sénat souvent pour acheter de l'immobilier . En suite 7500e net pour 1 ou 2 attache parlementaire. Nous avons dit net ,donc brut a 23000e et des poussières si j'ose dire . A multiplier par 348,ma machine marque erreur. Ensuite ajouter a cela les charges retraite ,plus toutes les autres nous devons arriver a 35000e par sénateur. Attention ,le sénat en lui même coute aussi, je pense aux emploies divers :cuisiniers jardiniers secrétaires ;chauffeurs avocats juristes ...........................Il ne faut pas oublier les prêts a 0 pour cent ,l'or ,les bijoux, détaxes, et tous les autres avantages que je ne connais pas. Le Senat, dois couter plusieurs milliards d'euros au contribuable par an. Le général de gaule voulait le dissoudre ,comme il avait raison ,ils sont la branche vermoulue de la République et ils n'existeront pas dans une nouvelle constitution ,ils le savent ,et font feux de tout bois pour essayer de sauver leur place. Ce sont nos danseuses russe.

Posted by barthelemy (non vérifié) on mar, 15/09/2015 - 01:37
L'indemnité parlementaire est

L'indemnité parlementaire est assimilable à un traitement. A cette indemnité s'ajoutent des allocations ou des avantages. Ainsi, sont couverts les frais de transport, de communications téléphoniques, d'équipement informatique, d'hébergement les jours de séance, de rémunération de collaborateurs. Le sénateur possède au sénat un bureau : est-il tout équipé : mobilier et informatique ? Question naïve : quelles dépenses restent-ils à régler avec l'indemnité de frais de représentation de mandat ?

Posted by Anonyme (non vérifié) on mer, 12/11/2014 - 11:09
Très joli memo mais très

Très joli memo mais très orienté pour défendre cette belle institution.

Concernant la prime de chauffage, pourquoi continuer à payer une prime de chauffage aux fonctionnaires présents alors qu'elle est supprimée pour les nouveaux ? Cela me fait penser à la prime de charbon pour les cheminots. Est-ce qu'une entreprise normale pourrait financer cela ? Elle serait déjà au tribunal de commerce.

Concernant la représentativité. Je comprends que la Lozère doit être représentée. On n'a qu'à la regrouper avec un autre département. Et vous oubliez que nous avons un parlement européen. A quoi cela sert ? Si on a mis en place un echelon au-dessus, c'est pour en enlever un dessous, non ?

L'état français capte 56% de la richesse nationale. En France, plus la collectivité est grosse en % plus elle taxe en %. Cela devrait être le contraire. Sinon autant revenir à de petites unités.

Posted by Anonyme (non vérifié) on mar, 18/02/2014 - 14:26
cheminot de 1964 a 2000 , je

cheminot de 1964 a 2000 , je n'ai jamais eu de prime de charbon ! là vous vous mettez l'escarbille dans l’œil!

Posted by schtroumf30 (non vérifié) on mer, 14/05/2014 - 09:21
en Allemagne, pour 80

en Allemagne, pour 80 millions d'habitants, il y a quatre fois moins de sénateurs que dans notre pays et le cumul des mandats est prohibé ; ne pensez vous pas qu'au regard du déficit, les sénateurs auraient dû renoncer à leurs cumul et qu'il faudrait réduire leur nombre d'autant que certains sont des anciens députés et bénéficient à ce titre d'une retraite de parlementaire

Posted by Anonyme (non vérifié) on ven, 31/01/2014 - 20:59
L'Allemagne est un système

L'Allemagne est un système bien différent fondé sur le fédéralisme avec seize lander beaucoup plus puissants que nos régions et des villes Etats. Par exemple, le budget de chaque Land fait l'objet d'une négociation dans laquelle l'Etat fédéral n'a pas le dernier mot, mais se trouve obligé d'obtenir un accord.

Dans ce système fédéral, il existe une sorte de cumul des mandats "automatique" puisque les représentants des Lands sont ipso facto membres du Bundesrat, équivalent lointain du Sénat. De même, les membres du gouvernement, et en premier la chancelière sont également membres du Bundestag (assemblée nationale). Le cumul est ainsi institutionnel dans des formes, il est vrai différentes de la France.

Les règles ont évolué en matière de retraites des parlementaires. Un député bénéficiant de sa retraite ne peut plus cumuler une indemnité de parlementaire. Faut-il préciser que les montants des retraites des parlementaires sont epsilon par rapport aux déficits publics qui ont des racines bien plus profondes.

Enfin, la situation des parlementaires en Allemagne ou aux Etats Unis est sans commune mesure avec celles des parlementaires françaises; pour une raison simple et institutionnel: les parlementaires sont alors de véritables PME qui ont, aux Etats unis, une équipe de collaborateurs bénéficiant d'une rémunération permettant d'attirer les meilleurs.

Posted by Anonyme (non vérifié) on ven, 31/01/2014 - 23:03
Pourriez-vous nous

Pourriez-vous nous communiquer le montant annuel de l'indemnité de chauffage perçu par le personnel du Sénat prévu pour 2014 s'il vous plaît ?... Merci d'avance pour votre réponse.

Posted by Anonyme (non vérifié) on mer, 15/01/2014 - 18:28
Nous avons l'année dernière

Nous avons l'année dernière supprimé l'indemnité de chauffage qui avait été institue lors des grands froids de l'hiver 54. Cette décision a donné lieu à beaucoup de débats dont vous retrouverez les éléments dans la presse d'alors.

Posted by Anonyme (non vérifié) on ven, 31/01/2014 - 23:05
Votre proposition de loi ce

Votre proposition de loi ce mois-ci me semble un premier pas, mais quand même un peu timorée. Pourquoi n'allez-vous pas au bout de la logique : Suppression de toutes les primes, toutes les indemnités. Même si l'on passe au principe du volontariat avec remboursement des frais au réel, je pense que nous aurons toujours des candidats, et au moins aussi compétents que ceux qui siègent rarement au Sénat, et qui (plus souvent) pavanent aux côtés de nos maires dès qu'il y a des petits fours et du champagne. Pour citer Godfrey Bloom, "quand les gens se seront vraiment rendus compte de qui vous êtes..." Je vous écouter la suite de la citation.

Posted by Anonyme (non vérifié) on mer, 18/12/2013 - 23:33
"Les sénateurs peuvent se

"Les sénateurs peuvent se faire rembourser l’achat d’équipements informatiques sur facture dans la limite d’un plafond de 5 000 € sur une période de 3 ans". J'aurais bien aimé me faire rembourser mon ordinateur par l'éducation nationale lorsque j'enseignais l'informatique ou que l'on m'attribue une prime de chauffage. "Le Sénat accomplit un travail considérable"...je pleure... pensez-vous que les professeurs se reposent !!

Franchement, un peu de décence Messieurs, regardez combien gagne un professeur (bac + 5) ! Nous sommes en période de crise et la République n'a plus les moyens de financer ces injustices.

Posted by Anonyme (non vérifié) on mer, 02/10/2013 - 11:02
Lorsque vous travaillez sur

Lorsque vous travaillez sur un poste informatique à l'école, je suppose que vous ne payez pas l'équipement qui est mis à votre disposition ? Quant à la prime de chauffage pour les sénateurs, elle n'a jamais existé; voilà bien les rumeurs du web ! On peut critiquer la vie parlementaire, mais partons de faits précis et vérifiés.

Posted by Anonyme (non vérifié) on ven, 31/01/2014 - 23:09
L'enseignant à qui vous

L'enseignant à qui vous répondez ne parle évidemment pas du poste informatique qui est, peut être, mis à la disposition des enseignants (et non pas à sa disposition) dans son établissement. Il parle de l'équipement informatique qu'il utilise dans le cadre de son travail à domicile hors de la présence des élèves (car faut-il le rappeler, le travail d'un enseignant ne se résume pas à sa présence devant élèves). Au départ (il y a longtemps), l'équipement informatique des enseignants est parti d'un désir personnel (introduction de nouvelles technologies, production de documents destinés aux élèves, organisation personnelle…) mais depuis quelques années, c'est devenu une obligation (forte dans certaines disciplines) imposée par le ministère de l'éducation nationale (les TICE doivent être utilisées dans le cadre de la pédagogie et pour des tâches administratives). Ce travail ne peut pas être intégralement fait en utilisant les quelques postes informatiques partagés par l'ensemble des professeurs d'un établissement. Quels sont les autres salariés à qui leur employeur impose l'utilisation d'outils informatiques qu'il ne leurs fournit pas ? Un système de remboursement sur facture à concurrence d'une certaine somme (sans même aller jusqu'à 5000euros) tous les 3 ans ne serait pas du tout une aberration.

Posted by Anonyme (non vérifié) on mer, 12/11/2014 - 10:34
Les professeurs ne se

Les professeurs ne se reposent pas, car pour se reposer il faut d'abord commencer à travailler

Posted by Anonyme (non vérifié) on lun, 16/12/2013 - 10:26
La phrase pourrait être

La phrase pourrait être drôle. Si les enseignants sont payés à ne rien faire, alors des tas de gens seraient surqualifiés et intéressés par un tel emploi. Comment se fait-il qu'il n'y ait plus assez d'enseignants ?

Posted by Anonyme (non vérifié) on mer, 12/11/2014 - 10:55

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que vous êtes bien un visiteur humain (et non un "robot infomatique" dont le but est de "polluer" le site par du SPAM)
En publiant ce contenu vous acceptez la politique de confidentialité de notre outils de lutte contre le "spam".
RSS